Bibliographie 2011

samedi 12 juillet 2014
par  SFEJ
popularité : 38%

BIBLIOGRAPHIE DES OUVRAGES PARUS EN 2011

ARTS

Delcheva-Chalandon, Emilia, Sendim de Ribas Lira, Roselyne, Des Pierres et des fleurs : de la simplicité dans l’esthétique japonaise, Paris, L’Harmattan, 2011, 279 p.
Kyburz, Josef (dir.), Ofuda. Images gravées des temples du Japon : la collection Bernard Franck, Paris, Collège de France/IHEJ, 2011, 352 p.
Leggeri-Bauer, Estelle (commissaire scientifique), Emakimono et tapisserie de Bayeux, Bayeux, Musée de la tapisserie de Bayeux, 2011.
Kishida, Ryûsei, La peinture crue : réflexion sur l’art et l’ukiyoe, trad. Michael Lucken, Paris, Les Belles Lettres, 2011, 207 p.
Marquet, Christophe, et al., L’invention des arts populaires : Yanagi et le Mingei, Cipango, n°16, Paris, Publications Langues O’, 2011, p. 13-147.
Mesnildot (du), Stéphane, Fantômes du cinéma japonais, Pertuis, Rouge profond, 2011, 222 p.
Ôno-Descombes, Yasuko, Kenzan, potier ermite - regards sur un artiste japonais de jadis, Paris, L’Harmattan, 2011, 126 p.
Pardo, Daniel (dir.), Gyotaku : l’âme des poissons, Concarneau, Musée de la pêche, 2011, 127 p.
Smolarz, Bruno, Hokusai aux doigts d’encre, Paris, Arléa, 2011, 185 p.
Stoullig, Claire (dir.), Un Goût d’Extrême-Orient, Nancy, Musée des Beaux-arts de Nancy, 2011, 125 p.
Tsuji, Nobuo, Autoportrait de l’art japonais, trad. Claire Brisset et Lionel Seelenbinder-Mérand, Strasbourg, Fleurs de parole, 2011, 136 p.

Complément 2010 :
McCarthy, Helen, Osamu Tezuka : le dieu du manga, trad. de l’anglais par Jean-Paul Jennequin, Paris, Eyrolles, 2010, 271 p.
Nakamura, Hôchû, L’album de Kôrin, Co-édition Philippe Picquier-INHA, 2010.
Colson, Raphaël, Régner, Gaël, Hayao Miyazaki, cartographie d’un univers, Lyon, Les moutons électriques, 2010, 358 p.

SCIENCES SOCIALES, SCIENCES POLITIQUES

Galan, Christian, et Lozerand, Emmanuel (dir.), La Famille japonaise moderne (1868-1926) – Discours et débats, Arles, Philippe Picquier, 672 p.
Guthmann, Thierry, Précis de politique japonaise, L’Harmattan, 2011, 130p.
Hérail, Francine, Recueil des décrets de trois ères méthodiquement classés, livres 1 à 7, Genève, Droz, 2011, 770 p.
Lechevalier, Sébastien, La grande transformation du capitalisme japonais (1980-2010), Paris, Presses de Sciences Po, 2011.
Lévi-Strauss, Claude, L’Autre face de la lune : écrits sur le Japon, Paris, Seuil, 2011, 189 p.
Murakami-Giroux, Sakae, Séguy, Christiane, et Schaal Sandra (dir.), Censure, auto-censure et tabous, Actes du quatrième colloque d’études japonaises de l’Université de Strasbourg, Picquier, 2011, 455 p.
Pelletier, Philippe, L’Extrême-Orient : l’invention d’une histoire et d’une géographie, Paris, Gallimard Poche, 2011, 867, p.
Sabouret, Christophe, Fukushima : l’apocalypse, et après ?, Paris, Pascal Galodé, 2011, 96 p.
Sabouret, Jean-François, Japon : la fabrique des futurs, Paris, CNRS (DIMEDIA), 2011
Serra, Régine, Le Défi japonais, André Versaille éditeur, Bruxelles, 2011, 138 p.

Complément 2010 :
Bouissou, Jean-Marie, Manga - Histoire et univers de la BD japonaise, Philippe Picquier, Arles, 2010.
Delamotte, Guibourg, La Politique de défense du Japon, PUF, Paris, 2010, 330 p.
Guthmann, Thierry, Shintô et politique dans le Japon contemporain, Paris, L’Harmattan, 2010, 204 p.
Jolivet, Muriel, Japon, la crise des modèles, Arles, Philippe Picquier, 2010, 308 p.
Laplantine, François, Tokyo, ville flottante - Scène urbaine, mises en scène, Paris, Stock, 2010, 228 p.
Malinas, David-Antoine, La lutte des sans-abri au Japon. Le renouveau du militantisme, Paris, L’Harmattan 2010, 416 p.
Pflimlin, Edouard, Le Retour du Soleil levant. La Nouvelle ascension militaire du Japon, Ellipses, Paris, 2010, 220 p.
Marmignon, Patricia, La création de l’urbain. Paysage urbain et socialité à Ôsaka depuis Meiji (1868), Editions universitaires Européennes, 2010, 264 p.
Meyer, Claude, Chine ou Japon : quel leader pour l’Asie ?, Paris, Presses de Sciences Po, 2010, 232 p.
Rabut, Isabelle (dir.), Visions du « barbare » en Chine, en Corée et au Japon, Paris, Publications de l’INALCO, 2010. (Issu d’une journée d’études organisée par Isabelle Rabut, Eddy Dufourmont et Vincent Grepinet).
Souyri, Pierre-François, Nouvelle histoire du Japon, Paris, Perrin, 2010, 640 p.
Souyri, Pierre-François (dir.), Mémoire et fiction - Décrire le passé dans le Japon du XXe siècle, Arles, Philippe Picquier 2010, 248 p.
TakeharaYamada, Yumiko, Japon et Russie : l’histoire d’un conflit de frontière aux îles Kouriles, Paris, L’Harmattan, 2010, 334 p.
Tyberghein, Jean, L’Ecole japonaise d’organisation, Paris, AFNOR, 2010, 164 p.
Ueno, Mamiko, Justice, constitution et droits fondamentaux au Japon, LGDJ Lextenso Editions, 2010, 360 p.
Uranaka, Chikao, Police et contrôle social au Japon, Paris, L’Harmattan, 2010, 447 p.

LITTERATURE

Traductions (romans, nouvelles)

Hemmi Yô, De l’eau tiède sous un pont rouge (Akai hashi no shita no nurui mizu), recueil de nouvelles trad. du japonais par Sylvain Chupin, Paris, Yago, 2011, 242 p.
Higashino Keigo, Le dévouement du suspect X (Yôgisha X no kenshin), trad. du japonais par Sophie Rèfle, Arles, Actes Sud, 2011, 320 p.
Inoue Hisashi, Les sept roses de Tokyo (Tôkyô seven roses), trad. du japonais par Jacques Lalloz, Arles, Philippe Picquier, 2011, 755 p.
Inoue Yasushi, Kôsaku, trad. du japonais par Geneviève Momber-Sieffert, Paris, Gallimard/Folio, 2011, 224 p.
Isaka Kôtarô, La Prière d’Audubon (Audubon no inori ), trad. du japonais par Corinne Atlan, Arles, Philippe Picquier, 2011, 448 p.
Kanai Mieko, Le livre des mots (Tango-shû), trad. du japonais par Isabelle Sakai, Paris, La chambre japonaise, 2011, 155 p.
Kawakami Hiromi, Le Temps qui va, le temps qui vient (Dokokara ittemo tooi machi), trad. du japonais par Elisabeth Suetsugu, Arles, Philippe Picquier, 2011, 277 p.
Kirino Natsuo, Intrusion (In), trad. du japonais par Claude Martin, Paris, Seuil Policiers, 2011, 288 p.
Lily Franky, La Tour de Tokyo : maman, moi, et papa de temps en temps (Tôkyô Tower okan to boku to, tokidoki, oton), trad. du japonais par Patrick Honnoré, Arles, Philippe Picquier, 2010, 400 p.
Matsui Kesako, Les mystères de Yoshiwara (Yoshiwara tebiki-gusa), trad. du japonais par Didier Chiche et Shimizu Yukiko, Arles, Philippe Picquier, 2011, 285 p.
Murakami Haruki, 1Q84, tomes I et II (3e partie en 2012), trad. du japonais par Hélène Morita, avec la collaboration Yôko Miyamoto, Paris, Belfond, 2011, 532 p. et 566 p.
Murakami Ryû, Chansons populaires de l’ère Shôwa (Shôwa kayô daizenshû), trad. du japonais par Sylvain Carbonnel, Arles, Philippe Picquier, 2011, 200 p.
Nakajima Atsushi, La mort de Tusitala (Hikari to kaze to yume), trad. du japonais par Véronique Perrin, Toulouse, Anacharsis, 2011, 169 p.
Nakajima Atsushi, Trois romans chinois, trad. du japonais par Véronique Perrin, Paris, Allia, 2011, 192 p.
Ogawa Yôko, Manuscrit zéro (Genkô reimai nikki), trad. du japonais par Rose-Marie Makino, Arles, Actes Sud, 2011, 240 p.
Shiba Ryôtarô, Tokugawa Ieayasu, shogun suprême (Haô no ie), trad. du japonais par Yôko Kawada-Sim et Sylvain Chupin, Paris, Editions du Rocher, 2011, 381 p.
Tokunaga Sunao, Le quartier sans soleil (Taiyô no nai machi), trad. du japonais par Ono Sokyao et F.-A. Orel, postface Evelyne Lesigne-Audoly, Paris, éditions Yago, 2011, 262 p.
Uchida Hyakken, La digue, nouvelles trad. du japonais par Patrick Honnoré, Serres Morlaàs, L’Atelier In-8, 2011, 112 p.
Yan Sogiru, Os et sang (Chi to hone), trad. du japonais par Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré, Paris, Editions du Rocher, 2011, 560 p.
Yoshida Shûichi, Le mauvais (Akunin), trad. du japonais par Gérard Siary et Mieko Nakajima-Siary, Arles, Philippe Picquier, 2011, 384 p.

Complément 2010 :
Genyû Sôkyû, Vers la lumière (Amitabha), trad. Corinne Quentin, Arles, Picquier, 2010, 176 p.
Kirino Natsuo, Le vrai monde (Real World), trad. de l’anglais par Vincent Delezoide, Seuil, 2010, 213 p.
Ogawa Yôko, Tendres plaintes (Kanashii uttae), trad. du japonais par Rose-Marie Makino et Yukari Kometani, Arles, Actes Sud, 2010, 240 p.

Poésie

Ishii Tatsuhiko, Annonce à l’humanité, tanka, traduction Sekiguchi Ryôko et Cécile Sakai, Lyon, Editions douteuses, 2011, 16 p.

Essais

Sekiguchi Ryôko, Ce n’est pas un hasard – chronique japonaise, Paris, P.O.L., 2011, 188 p

Etudes

Brisset Claire-Akiko, Brotons Arnaud, Struve Daniel (éd.), De l’épopée au Japon : narration épique et théâtralité dans le Dit des Heike, Paris, Riveneuve, 2011.
Lesieur, Jennifer, Biographie de Mishima, Gallimard, Folio, 2011, 278 p.
Matsuzaki-Petitmengin Sekiko, Sakai Cécile, Struve Daniel (éd.), Etudes japonaises, textes et contextes, recueil en commémoration du 50ème anniversaire de la fondation de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Etudes Japonaises, Paris, 2011, 276 p.
Mizubayashi Akira, Une langue venue d’ailleurs, Paris, Gallimard, 2011, 268 p.
Tschudin, Jean-Jacques, Histoire du théâtre classique japonais, Marseille, Anacharsis, 2011, 528 p.

Fictions inspirés du Japon

Roulet (de), Daniel, Tu n’as rien vu à Fukushima, Buchet-Chastel, 2011, 32 p.