Japon colonial 1880-1930, les voix de la dissension

mardi 21 octobre 2014
par  AInal
popularité : 48%

Sous la direction de Pierre-François Souyri
Les Belles-Lettres, Paris, 2014, 176 p.

À peu près passée sous silence en Occident, le Japon connaît pourtant une longue tradition de personnalités engagées, capables de jeter sur leur société un regard aigu, souvent pertinent, et même parfois assez radical. Sont réunis ici des textes publiés avant guerre par des journalistes, des universitaires ou des militants qui critiquent les orientations prises par leur propre gouvernement dans les colonies de l’Empire du Grand Japon, et qui s’inscrivent dans une tradition de résistance aux discours convenus de l’État, dans un contexte parfois difficile, face à la censure, à la pression sociale, au conformisme du temps. À l’heure où les tensions en Extrême-Orient autour de la mémoire de la colonisation japonaise et de la guerre font l’actualité, il n’est pas inutile de redonner la parole à ceux qui, autrefois au Japon, eurent le courage de s’opposer et de dire non aux orientations politiques de l’État impérial.

Ces textes sont publiés par un collectif, le Groupe de Genève, sous la direction de Pierre-François Souyri, historien du Japon.

Site de l’éditeur :
http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100811360