La formation comprend quatre types d’enseignements :

La langue
Apprentissage concret de la langue et de son écriture : exercices de mise en situation, travail de rédaction ou réalisation de traductions .
L’enseignement, progressif sur les trois années, aborde les formes grammaticales et syntaxiques de la langue japonaise, la lecture, l’écriture (kanji, …), la version, le thème et l’oral.

La littérature
Initiation à l’histoire de la littérature japonaise à travers la présentation de grands courants littéraires et la lecture analytique de quelques ouvrages littéraires japonais.

La civilisation
Différents cours permettent d’acquérir des notions de base de la civilisation japonaise : histoire, histoire des idées, géographie humaine et sociologie.
Cette étude est centrée sur le Japon contemporain (XIXe-XXIe siècle).
Pendant les deux premières années de la licence, les cours se font en français, puis à partir de la troisième année (L3), les enseignements se font à partir de textes et documents en japonais.

La méthodologie du travail universitaire et renforcement 
Pour tous les étudiants et en soutien des cours de langue et de civilisations : des exercices complémentaires aux cours, des mises à niveau méthodologiques (dissertation, commentaire, recherche de documents, etc.)

Contenu et objectifs

La formation a pour objectif de permettre aux étudiants d’acquérir des connaissances en japonais, en les inscrivant dans leur contexte intellectuel, social et historique.

  • Pouvoir s’exprimer en japonais sur un thème donné, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral .
  • Acquérir une bonne technique de la traduction du japonais vers le français et du français vers le japonais ainsi qu’une bonne compréhension du japonais écrit.
  • Acquérir un niveau avancé de compétences en japonais par la connaissance de la société et de la pensée japonaise, de l’histoire générale du Japon et de l’Asie, de la littérature ancienne et contemporaine du Japon.
  • Acquérir la maîtrise des outils informatiques et multimédias en japonais
  • L’étude de la langue japonaise nécessite un programme d’enseignement très exigeant : à la fois intensif et volumineux. Les grands débutants sont amenés à un niveau de compétences avancé.

Les atouts

  • Une formation ouverte aux débutants
  • Possibilité d’effectuer un séjour de longue durée au Japon dans le cadre de conventions d’échanges que l’UT2J a signées avec des universités japonaises (12 établissements) ou dans le cadre du programme JET (Japan Exchange and Teaching Programme).
  • L’obtention de la licence permet la préparation du Japanese Language Proficiency Test (JLPT).

Compétences visées

  • Transposer un texte ou un discours du japonais vers sa langue maternelle, sur le mode écrit (traduction) ou sur le mode oral (interprétation) ; mettre en œuvre sa maîtrise des langues utilisées, sa connaissance approfondie des cultures, des techniques de traduction écrite ou orale, et des savoirs spécifiques concernant les différents domaines d’intervention japonais ;
  • Élaborer des synthèses en français de documents rédigés en japonais ;
  • Chercher de façon ciblée, en fonction d’un thème donné, de la documentation papier ou web en langue japonaise ; chercher également de façon ciblée, de la documentation papier et web en langues française et anglaise, sur une thématique liée au Japon ;
  • Informer sur la société et la civilisation japonaises en étant interlocuteur privilégié pour et aider ainsi à la communication entre les cultures japonaise et française ; aider à la communication entre des institutions politiques et administratives ou entre des entreprises du Japon et de la France ;
  • Participer à la mise en place de projets linguistiques et éducatifs ;
  • Participer à la conception et à la coordination de projets de coopération universitaire ou pédagogique entre la France et le Japon ;
  • Participer à la coordination d’actions de coopération culturelle et artistique entre la France et le Japon ;
  • Enseigner le japonais dans le primaire ou le secondaire ; appliquer et transmettre des méthodes permettant l’acquisition et la maîtrise des connaissances correspondant aux objectifs et programmes de chacun des cycles
  • Participer aux concertations pédagogiques, aux conseils de classe, à l’information des parents d’élèves et des élèves ; être souvent associé à la proposition de sujets d’examen et à leur correction ; pouvoir aussi enseigner le français à des étrangers.

Pour plus de renseignements : https://www.univ-tlse2.fr/licence-llcer-parcours-langue-et-culture-japonaises-386340.kjsp?RH=composantes