Depuis le 29 septembre et jusqu’au 31 octobre, notre exposition « Pages illustrées du Japon – 17e-19e siècle » se tient à la Médiathèque Malraux (Strasbourg).
Pages illustrées du Japon | XVIIe | XIXe siècles | Strasbourg.eu
Programme des médiathèques Octobre 2020

Cette exposition a pour but de faire découvrir à un large public la diversité de la production éditoriale associant texte et image à l’époque d’Edo. Outre les livres, elle contient également des katagami (papiers découpés pour l’impression sur étoffe).
Toutes les pièces exposées proviennent de collections alsaciennes: collection Edo-bunko (CEEJA), collection des Editions 2024 et Cabinet des Estampes et des Dessins de la ville de Strasbourg.Cette exposition, en partenariat avec le CEEJA, s’appuie en grande partie sur le travail d’inventaire et d’expertise mené par monsieur Itô Nobuhiro (Univ. Sugiyama). Elle a pu également bénéficier de l’expertise de monsieur Sasaki Takahiro (Univ. Keiô) et de madame Ikuta Yuki (agence pour les affaires culturelles).
Si vous avez le loisir de venir à Strasbourg au cours du mois d’octobre, nous serons très heureuses de vous y accueillir.

Evelyne Lesigne-Audoly & Delphine Mulard, commissaires de l’exposition


Présentation de l’exposition :
Une invitation à découvrir les livres illustrés du Japon ancien dans toute leur diversité : livres littéraires ou de divertissement, livres scientifiques et pédagogiques, manuels d’architecture, chroniques de grandes catastrophes, encyclopédies.L’exposition présente également des katagami, papiers découpés servant à l’impression sur étoffe.

En partenariat avec : le Centre européen d’études japonaises d’Alsace, la Japan Society for the promotion of Science, l’Universités de Nagoya et l’université Sugiyama.
Dans le cadre de l’Initiative d’Excellence de l’UNISTRA, l’exposition a bénéficié de l’aide du programme Investissements d’Avenir.
Sous le patronage du Consulat général du Japon à Strasbourg.

Organisée par le Département d’études japonaises et le Groupement d’études orientales, slaves et néo-helléniques de l’Université de Strasbourg et par la Médiathèque André Malraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *