Depuis 2016, la Société française des études japonaises (SFEJ) décerne chaque année le prix de thèse Okamatsu Yoshihisa récompensant une thèse de doctorat soutenue au cours de l’année civile. Le prix est doté d’un montant de mille euros.

Le jury est composé de spécialistes choisis par le Conseil de la SFEJ en fonction des thèses en compétition. Le vote final se déroule à bulletin secret. Le résultat des délibérations est annoncé à l’occasion de l’Assemblée générale de la SFEJ en décembre de chaque année.

Le prix est ouvert aux candidats de toutes nationalités.

Voir l’appel pour le prix de thèse 2020 (Appel_2020)

Lauréats du prix depuis sa création :

Prix 2016 : GARCIN Thomas, Récit autoritaire, thème de la pureté et place du lecteur dans Yûkoku (Patriotisme) et Honba (Chevaux échappés) de Mishima Yukio, sous la direction de Jean-Pierre GIRAUD (Université Lyon 3).
Discours de remerciement

Prix 2017 : QUIROS ENRIQUE Ignacio Luis, Sens et fonctions de la notion de « koto » dans le Japon archaïque – actes de parole, paroles des actes, sous la direction d’Alain ROCHER (EPHE).
Discours de remerciement

Prix 2018 : EBERSOLT Simon, Contingence et communauté. Kuki Shûzô, philosophe japonais, sous la direction de Frédéric FRUTEAU DE LACLOS (Université Paris 1) et d’Emmanuel LOZERAND (INALCO).
Discours de remerciement

Prix 2019 : CASTELLVI César, Le journaliste et son entreprise au Japon. Étude sociologique du travail et des carrières dans un monde professionnel en mutation, sous la direction de Florent CHAMPY (EHESS) et de Paul JOBIN (Academia Sinica).
Discours de remerciement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *